La tradition anglo-saxonne des "pulls moches" de Noël a investi la France

Atelier des modules
·1 min de lecture

Ils sont fièrement exposés dans les vitrines des magasins en cette période de fêtes de fin d’année. Les pulls de Noël, difficile de les rater tant ils sont kitschs. Pourtant depuis plusieurs années, ils se vendent comme des petits pains. Dans cette boutique de prêt-à-porter masculin à Reims, la quasi-totalité des 100 exemplaires s’est vendue en deux semaines seulement. "Tous les ans, on les vend hyper bien, cette année, ils sont partis particulièrement rapidement", confirme Anthony Aubert, vendeur.

Une tradition anglo-saxonne et désormais, une journée lui est même consacrée le 18 décembre. L'occasion de sortir son plus bel exemplaire et de s’afficher avec sur les réseaux sociaux avec le hashtag #journéedupulldeNoël.

Colorés et festifs, on surnomme aussi ces modèles souvent bon marché les "pulls moches". Un vêtement beaucoup trop ringard pour certains : "C’est moche, ça gratte, ça tient trop chaud, ça fait du bruit ou de la lumière", confie l'un de ses détracteurs. Un vêtement qui est pourtant devenu culte et qui ne se limite plus aux pulls : vous pouvez aussi afficher votre amour pour cette tendance jusque sur vos sous-vêtements.

CMS-ContentHasMedias_4787411
CMS-ContentHasMedias_4787411

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi