Sur les traces de Charlotte, la fille mystérieuse de Napoléon

Par Marc Fourny
·1 min de lecture
Napoléon Ier.
Napoléon Ier.

On sait que Napoléon a officiellement eu un seul fils, le fameux Aiglon, avec sa seconde épouse, Marie-Louise d'Autriche. Plus quelques bâtards, dont un avec la comtesse polonaise Walewska. Mais de filles, point, sinon quelques rumeurs que les spécialistes ont toujours balayées. Jusqu'au livre publié ce printemps par l'historien Bruno Fuligni, qui fait revivre le singulier destin d'une certaine Charlotte Chappuis, née en 1795, laquelle a toujours affirmé être la descendante de l'Empereur, ce qui lui a d'ailleurs valu des problèmes avec les autorités, notamment sous la Restauration?

Sa vie ressemble à un vrai roman : Charlotte serait le fruit d'une liaison passagère entre le jeune Bonaparte alors officier en garnison à Auxonne et la Bourguignonne Antoinette Cattin, dite Cotain, qui vendait sans doute ses charmes pour vivre ? elle a eu une vingtaine d'enfants reconnus par la suite par un moine défroqué. À moins que Bonaparte ne l'ait croisée dans l'entourage du député Turreau, qui inspecta l'armée d'Italie fin 1794 ? Cattin aurait pu fréquenter à l'époque le haut fonctionnaire?

DOSSIERNapoléon, la grande aventure

Charlotte passe sa jeunesse ballottée entre plusieurs pensions, avant d'être confiée à son oncle, notaire à Arnay-le-Duc, et apprend sa haute ascendance au sortir de l'enfance, quand sa mère lui dévoile le vrai nom de son père sur son lit de mort. Napoléon, lui, ignorera toujours cette éventuelle paternité. Une fois adulte, la jeune Charlotte aurait vo [...] Lire la suite