Trêve hivernale, gaz, chômage partiel, impôts : ce qui change en ce 1er juin

·1 min de lecture

- Avec le déconfinement actuellement en cours, les salariés en chômage partiel verront les règles modifiées à compter du 1er juin. En effet, ils ne toucheront plus que 60% de leur salaire brut contre 70% jusqu'à présent. Soit 72% du net au lieu de 84%. Les secteurs de l'hôtellerie-restauration, du tourisme ou encore de l'événementiel ne sont pas encore concernés ce mois-ci.

- La trêve hivernale prend fin. Selon les associations, 30.000 ménages sont menacés d'expulsions. Ce sont principalement "les premiers de corvées, ceux qui font tourner la France", "ceux qui ont des boulots peu qualifiés dans les hôpitaux, (les entreprises de) nettoyage, sur les chantiers, ceux qui s'occupent de nos vieux, sont aux caisses des supermarchés", déclare à l'AFP Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL. Le ministère a demandé aux préfets que toute expulsion soit assortie d'une proposition de relogement ou d'hébergement. Par ailleurs, les 43.000 places d'hébergement d'urgence créées depuis le premier confinement restent ouvertes jusqu'à fin mars 2022.

- Les tarifs réglementés hors taxe d'Engie augmentent de 4,4% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er mai 2021 : + 1,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, + 2,6% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude ; et + 4,6% pour les foyers qui se chauffent au gaz. Selon la Commission de régulation de l'énergie, cela s'explique "par la hausse des prix du gaz sur le marché mondial due notamment à une dem...


Lire la suite sur LeJDD