Trêve au Proche-Orient : "Elle arrive au bon moment pour les deux parties"

Une trêve sous l’égide de l’Égypte entre Israël et le Hamas a débuté vendredi, mais le Hamas a prévenu qu'il se tenait toujours "prêt à dégainer" et a exigé qu'Israël mette fin à la violence à Jérusalem et répare les dégâts causés dans la bande de Gaza. Agnès Levallois, maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, estime que pour le Hamas "la violence de la riposte israélienne étant ce qu'elle était, il fallait accepter un cessez-le-feu".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles