Un "trésor de guerre" américain saisi par les Taliban ? Plutôt un cimetière de chars soviétiques

·5 min de lecture

Une vidéo a été partagée depuis le 30 août par des comptes prétendant qu’elle montrait des chars américains tombés aux mains des Taliban. Or, il s’agit de chars abandonnés depuis la fin de l’intervention militaire de l’Union soviétique (1979-1989), près de l’aéroport de Kandahar, au sud du pays. Des images satellite prouvent que ces dizaines de véhicules n’ont pas bougé depuis plusieurs années et sont donc très probablement hors d’usage.

Après le départ des derniers soldats américains depuis l’aéroport de Kaboul le 30 août dernier, beaucoup spéculent sur l’étendue de l’arsenal qu'ils auraient "abandonné" aux Taliban.

Il y a, d’une part, le matériel qui appartient à l’armée américaine et, d’autre part, celui de l’armée nationale afghane, équipée par les États-Unis. Le Pentagone a affirmé avoir détruit ou rendu hors d’usage une grande partie de l’arsenal américain abandonné à l’aéroport de Kaboul, comme l’affirme un général de l’armée dans USA Today, ce n’est pas le cas du matériel afghan, qui représente des milliards de dollars.

Sur les réseaux, beaucoup cherchent à documenter ce que certains qualifient de "trésor de guerre", à partir de vidéos souvent filmées par les Taliban eux-mêmes. On verrait notamment une partie de leur butin sur cette vidéo, dans laquelle un homme se filme, debout sur un char, entouré de dizaines de véhicules militaires garés dans un espace en terre.

La vidéo a notamment été partagée par le député français LR Éric Ciotti dans un tweet où il condamne : "Scandaleux, les États-Unis ont laissé à des terroristes des centaines de chars, hélicoptères et autres véhicules de guerre."

Les premiers tweets à partager la vidéo, dès le 30 août, sont écrits en pachto, langue répandue dans le sud de l’Afghanistan. Ce tweet affirme que la scène est filmée à "l’aéroport de Kandahar". On peut également entendre l’homme dire "Kandahar" entre la première et la troisième seconde de la vidéo.

Située au sud du pays, non loin de la frontière pakistanaise, la ville de Kandahar est retombée aux mains des Taliban le 13 août dernier. Les troupes américaines avaient quant à elles quitté son aéroport, deuxième plus grande base militaire du pays, en mai dernier.

La rédaction des Observateurs de France 24 a réussi à géolocaliser le lieu précis de la scène, situé au sud-est, à l’extérieur de l’aéroport de Kandahar, confirmant l’endroit identifié par certains comptes sur Twitter, tel que "Coupsure". On retrouve bien à gauche les chars garés côte à côte devant une rangée d’arbres visibles à l’arrière-plan de la vidéo et la même terre marron clair au sol.

"Tous ces véhicules sont d'origine russe"

Mais si la scène montre bien des chars en Afghanistan, elle ne montre pas ce que sous-entend le député français. Connaisseurs et passionnés de matériel militaire ont d’ailleurs très vite fait remarquer à Éric Ciotti que ces chars ressemblaient plus à des modèles soviétiques. On voit par exemple des chars de type T-54 ou T-55, créés au milieu du siècle dernier, explique à notre rédaction Nicholas Drummond, vétéran de l’armée britannique et spécialiste de l’armée de Terre :

Les chars sont difficiles à identifier en raison de la qualité de la vidéo, mais semblent être un mélange de chars T-54/55 et T-62. Les véhicules sur la gauche sont des véhicules de combat d'infanterie BMP-1. Le véhicule à roues avec tourelle conique est un BRDM. Derrière les BRDM, à la fin, on voit un couple d'artillerie anti-aérienne ZSU 23/4.

Tous ces véhicules sont d'origine russe.

Je dirais que ces véhicules ont été laissés par les Russes après leur départ d'Afghanistan à la fin des années 1980. Le T54/55 est le char qui a été le plus produit dans l’histoire, avec quelque 100 000 exemplaires fabriqués.

On peut comparer les modèles visibles sur la vidéo avec des photos des modèles soviétiques évoqués.

Voici par exemple une photo d’un char russe T-62 lors du retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan en 1987 et le même modèle, visible à 00:04 dans la vidéo filmée cette semaine à Kandahar.

Il ne s’agit donc certainement pas d’un "arsenal" laissé par les Américains, mais des restes du passage des troupes soviétiques dans le pays de 1979 à 1989.

Une autre question reste néanmoins en suspens : quel est l’état des véhicules blindés sur la vidéo ? Sont-ils fonctionnels ?

En regardant les images satellite à différentes époques, on peut voir que la disposition des chars n’a pas changé depuis au moins 2012.

Ce lieu pourrait être un cimetière de chars russes inutilisables, comme il en existe plusieurs autres dans le pays depuis le passage des Soviétiques. Le plus célèbre se situe près de l’aéroport de Kaboul, mais il en existe effectivement un près de l'aéroport de Kandahar, mentionné par exemple dans cet article en persan.

Ce qui est présenté comme "un trésor de guerre américain" par certains n’est donc en réalité qu’un ensemble d’anciens chars russes laissés depuis longtemps hors d’usage. Les Taliban ont néanmoins tout intérêt à laisser penser que ce matériel fonctionne parfaitement à des fins de propagande, comme le notait auprès de l’AFP un ancien analyste en contre-terrorisme de la CIA.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles