Le trésor d’une épave espagnole retrouvé 350 ans après

Un galion espagnol. (illustration) - Credit:PHILIPPE ROY / Philippe Roy / Aurimages via AFP

Une équipe d’archéologues et de plongeurs a retrouvé l’épave d’un galion espagnol, disparu en 1656. L’épave contient des trésors de grande valeur, rapporte le « Guardian ».

Plus de trois siècles après sa disparition, l'épave du Nuestra Señora de las Maravillas (Notre-Dame des Merveilles) a été retrouvée au large des Bahamas, avec à son bord des pendentifs ou encore des chaînes en or, incrustés de bijoux. Le galion a disparu en 1656. Depuis, de nombreuses opérations ont été mises en place pour le localiser. Le navire a finalement été retrouvé sur la partie ouest du Little Bahama Bank, à plus de 70 kilomètres des côtes, mais les trésors récemment découverts ont été retrouvés dans une vaste traînée de débris s'étendant sur plus de 13 kilomètres, rapporte le Guardian.

Les trésors retrouvés par les archéologues et les plongeurs sont très nombreux : une chaîne en filigrane d'or très élaborée, avec des motifs de rosette, un pendentif en or portant la croix de Saint-Jacques et une pierre de bézoard indienne, en forme de coquille saint-jacques, le symbole reconnu par les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Galice. Les chercheurs supposent que ces joyaux étaient probablement destinés à de riches aristocrates, voire à la royauté.

Une prouesse archéologique

Interrogé par le quotidien britannique, le docteur Sean Kingsley, archéologue marin britannique, qui présentera les découvertes dans un prochain numéro de son magazine Wreckwatch, a déclaré que ces « merveilles » étaient particulièrement spectaculaires, car elles se trouvaient au milieu de nulle part, sous du sable dense. « Il s'agit d'une chirurgie archéologique réuss [...] Lire la suite

VIDÉO - Un véritable trésor découvert dans une décharge provoque une ruée des habitants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles