Bernard Tapie et sa femme Dominique : les images choc de leurs visages frappés par des cambrioleurs

·1 min de lecture

C'est une agression d'une rare violence dont ont été victimes Bernard Tapie et sa femme, Dominique, dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril. Alors qu'il se trouvait dans sa résidence secondaire de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, le couple a été surpris par quatre individus qui l'a violemment agressé, comme le relate Stéphane Tapie, l'un des fils de l'homme d'affaires, dans les colonnes de La Provence.

"Ils ont été réveillés avec des lampes dans les yeux, attachés avec du câble électrique, roués de coups", a-t-il fait savoir avant d'évoquer le calvaire enduré par sa belle-mère alors qu'elle essayait de protéger son époux. "Ils l'ont traînée par les cheveux dans toute la maison, lui demandant où était le coffre-fort. Mais il n'y en a pas. Et plus elle disait "il n'y en a pas", plus elle prenait des coups". Une information corroborée par une source proche de l'affaire qui révèle auprès du Parisien que les agresseurs se sont "acharnés sur Dominique, en la frappant au visage".

Transportée à l'hôpital, Dominique Tapie a confié à RTL avoir "beaucoup d'hématomes". L’ancien président de l’Olympique de Marseille, atteint d'un double cancer de l'œsophage et de l'estomac, a quant à lui refusé d’être pris en charge. Si Emmanuel Macron n'a pas manqué d'appeler l'ancien ministre de la Ville, Bruno Le Maire a également témoigné sur le plateau de LCI "tout son soutien et sa solidarité" au couple. "Faire un cambriolage, ligoter des personnes est déjà particulièrement indigne au-delà d'être (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Ségolène Royal : le dernier coup de griffe de Dominique Besnehard
William Leymergie dit enfin ce qu’il pense de Laurent Bignolas, son successeur à Télématin
Meghan Markle et Harry, des traîtres ? Une autre interview revient hanter la famille royale
Barron Trump, 15 ans, de retour sous les flashs : il a encore grandi !
Karine Lacombe ne croit pas à la théorie des 4 semaines pour freiner l’épidémie