Très peu de jeunes dans les parlements du monde : deux pays sortent du lot en Afrique

franceinfo Afrique
·1 min de lecture

La part des parlementaires de moins de 30 ans a légèrement augmenté dans le monde, selon un rapport de l'Union interparlementaire (UIP) sur la représentation juvénile dans les parlements nationaux. Deux petits pays africains, la Gambie et Djibouti, se démarquent avec un taux de 10% de jeunes députés.

Un "déficit" de jeunes parlementaires

Le rapport de l’Union interparlementaire (UIP) classe les pays en fonction du nombre de députés de moins de 30 ans, de moins de 40 ans et de moins de 45 ans. Dans le classement général, on retrouve les plus jeunes parlementaires au monde dans les pays nordiques avec en tête la Norvège (13,61%), mais aussi dans deux pays d'Afrique subsaharienne, la Gambie (10,34%) et Djibouti (9,23%). C’est plutôt une bonne nouvelle lorsque l’on sait que seuls 2,6% des parlementaires à travers le monde ont moins de 30 ans.

L'étude souligne "un déficit important" dans la représentation politique des jeunes, alors que la moitié de la population mondiale a moins de 30 ans.

"Pour être au service du peuple, la démocratie doit représenter l’ensemble de la population"

Duarte Pacheco, président de l'Union interparlementaire (IEP)

L'âge de l'éligibilité compte

Les données recueillies par l’Union interparlementaire précisent que l’abaissement de l’âge minimum pour se présenter aux élections conduit à un âge moyen plus bas au sein des chambres parlementaires. La notion se confirme au Danemark et en Suède où l’âge requis pour se présenter aux législatives est de 18 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi