"Très méchant avec les filles" : ces détails troublants sur Salvador Ramos, 18 ans, qui a massacré 19 enfants au Texas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
![CDATA[Zuma Press]]
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le crime a plongé le monde dans l'horreur et la sidération. Ce mardi 24 mai, Salvador Ramos, un adolescent de 18 ans a ouvert le feu dans l'école primaire d'Ulvalde, au Texas. Bilan, 22 morts, dont 19 enfants, deux enseignants et Salvador Ramos lui-même. "Le tireur a tué ses victimes d'une façon atroce et insensée", a déclaré le gouverneur du Texas, Greg Abbott, peu après la terrible fusillade. Selon les autorités, le jeune homme aurait d'abord tiré sur sa grand-mère avant de s'introduire dans l'établissement scolaire vers 11h30 et de tirer à bout portant sur les enfants et leurs professeurs. Il aurait agi seul.

Vingt-quatre heures après la tuerie, le profil du tireur commence à se dessiner. D'après Greg Abbott, Salvador Ramos était originaire de Dakota du Nord et étudiait au lycée d'Uvalde, bien qu'il n'y aille presque plus. Décrit comme "solitaire" et "silencieux" par une ancienne collègue du fast-food où il travaillait, l'adolescent avait parfois un comportement très problématique avec son entourage professionnel, notamment avec les femmes. "Il était parfois très méchant envers les filles et l'un des cuisiniers, confie son ex-collaboratrice. Il envoyait aussi des messages inappropriés aux filles. (...) Vous savez, mes gars parlent entre eux et sont amis. Lui, il n'était pas comme ça. Personne ne le connaissait vraiment."

Son attitude se serait "détériorée"

Dans sa vie personnelle, Salvador Ramos rencontrait également des difficultés. Interrogé (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Un maléfique tueur en série enfermé depuis 46 ans sourire aux lèvres en sortant de prison
Traumatisant : un inconnu se glisse dans son lit pour se masturber alors qu'elle dort paisiblement
Une enfant meurt d'un cancer du sein après un refus de mammographie et une longue errance médicale
Une fillette de 4 ans finit à l'hôpital à cause d'un simple bisou
Une infirmière machiavélique ? Une jeune femme insouciante accusée d'avoir empoisonné un enfant

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles