"On est très limités" : entre jeux dans la cour et sport "théorique", la difficile adaptation des cours d'EPS aux nouveaux protocoles sanitaires

Alexis Morel
·1 min de lecture

C’est l’un des principaux changements du nouveau protocole à l’école : l’interdiction du sport en intérieur. Depuis lundi 18 janvier, les professeurs d’éducation physique et sportive (EPS) doivent revoir complètement leurs séances, pour éviter les brassages, propices à la propagation du Covid-19.

Plus de gymnase, ni de piscine… Dans son collège parisien, Mathieu Dejean, professeur d’EPS, doit se contenter de la cour de récréation avec ses élèves : "Se pose la question des activités qu'on peut faire, et là on se rend compte qu'on est très très limités. L'une des activités envisagées, c'est le double disque court. Les élèves sont à deux contre deux, chaque équipe a un frisbee, ils sont à distance les uns des autres."

"On envisage des petits jeux d'orientation dans la cour, et au-delà de ça, je pense qu'on va être vite coincés si on veut proposer des choses qui motivent les élèves."

Mathieu Dejean, professeur d’EPS

à franceinfo

Il faut en plus que la météo le permette : Comment faire en cas de pluie ou de neige dans les prochaines semaines ? Anne Panvier, principale d’un collège de l’Essonne, remplacera dans ce cas-là la séance d’activité physique par du sport "théorique", à l’abri, à la bibliothèque. "On va préparer des exposés, des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi