"Pas très complices" : Rares confidences, en larmes, de Jeff Panacloc sur son père si discret

"Pas très complices" : Rares confidences, en larmes, de Jeff Panacloc sur son père si discret

Humoriste et ventriloque reconnu dans toute la France depuis plusieurs années désormais, Jeff Panacloc s'est livré comme rarement ce week-end dans l'émission "Un dimanche à la campagne" sur France 2. Très ému en avouant son divorce, il a également senti les larmes monter lorsqu'il a évoqué son père...

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'émission Un Dimanche à la campagne, diffusée ce 8 janvier, aura permis de montrer Jeff Panacloc sous un jour nouveau ! Bien plus émouvant et à fleur de peau que ce qu'il montre généralement en spectacle, lui qui se sert de sa marionnette Jean-Marc pour se moquer du public le plus souvent, le jeune homme de 36 ans a ouvert son coeur et touché Frédéric Lopez et les autres invités à plusieurs reprises.

Et notamment lorsqu'il a évoqué son père, avec qui l'entente semble difficile. Après avoir raconté son enfance, marquée par du harcèlement et des moqueries, ainsi que les débuts progressifs de sa carrière, le ventriloque a eu la surprise de recevoir un beau compliment de Salvatore Adamo, également présent. "Tu es en train de faire ce dont tu rêves et je te souhaite longue vie et beaucoup de plaisir", lui a-t-il dit après une belle poignée de mains.

Une petite phrase qui a complètement fait craquer Jeff Panacloc : "Je suis très ému d'être avec Salvatore, parce que mon papa chantait beaucoup vos chansons, il les chante encore d'ailleurs", a-t-il confié, les larmes aux yeux. "On n'est pas très complices avec mon père mais le truc qui nous réunissait, c'était de chanter. Ca me touche d'être avec toi", a-t-il conclu à l'adresse du chanteur de 79 ans, lui aussi très touché : "C'est moi qui suis ému maintenant !", a-t-il d'ailleurs lancé.