"Ce soir sur TPMP, on joue à Qui est-ce ?" : un serveur lors de la soirée clandestine au Palais Vivienne évoque la présence d’un ministre en poste lors du dîner, sans le nommer : les internautes enquêtent

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Bruno a fait une révélation choc concernant l'un des invités de la soirée clandestine du 1er avril.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce mercredi 7 avril, l’équipe de TPMP a reçu un serveur ayant travaillé lors de la soirée polémique au sein du chic Palais Vivienne, le 1er avril dernier, organisée par Pierre-Jean Chalençon. Sur le plateau de l’émission, ce serveur a fait une révélation choc quant à cette soirée : il affirme avec certitude la présence d’un ministre en poste parmi les invités, sans le nommer. De quoi alimenter la polémique du côté des internautes.

Peut-être le début d’une affaire d’Etat ? Ce mercredi soir, sur le plateau de TPMP, Cyril Hanouna et son équipe ont souhaité revenir sur la polémique qui agite toute la sphère médiatique et politique depuis la diffusion d’un reportage tourné en caméra cachée sur M6, vendredi dernier : les dîners clandestins organisés au Palais Vivienne, en pleines restrictions sanitaires liées à la pandémie de covid-19.

Dans ces soirées, organisées par le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, les convives et les serveurs seraient notamment dispensés de masques et de gestes barrières. Après la diffusion du reportage de M6, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour “mise en danger de la vie d’autrui” et on apprend ce soir, selon BFM TV, qu’une perquisition a eu lieu chez le chef Christophe Leroy, qui aurait participé à l’organisation des dîners.

Mais ce qui intéresse tout particulièrement le grand public, c’est la présence supposée de personnalités médiatiques et politiques dans ces soirées. C’est dans ce contexte que TPMP a reçu ce mercredi soir Bruno (son prénom a été modifié), un serveur ayant travaillé lors de la soirée du 1er avril. Ce dernier a fait une révélation choc lors de sa venue dans l’émission.

VIDEO - La Minute de Cyril Hanouna

“Je trouve ça honteux que des gens qui ont un peu de pouvoir fassent ça.”

Visage couvert, Bruno a raconté sa soirée du 1er avril, de son recrutement jusqu’à la fin de son service. L’extrême discrétion était visiblement de mise : l’adresse des locaux lui a été donnée au dernier moment, son téléphone lui a été confisqué et éteint à son arrivée et on lui a annoncé que des personnalités feraient partie des convives. Le jeune homme a confié qu’il lui a été interdit d’aller parler à ces dernières. Parmi les personnalités connues, Bruno a compté “un animateur”, plus en activité aujourd’hui, “un chroniqueur” connu (travaillant sur une chaîne du service public)... et “un homme politique en activité”. Interrogé par les chroniqueurs de l’émission, le serveur a apporté davantage de précisions sur cette personnalité politique. Il est formel : il s’agit d’un ministre en poste, “d’une personne qui a des cheveux gris”. Si Gilles Verdez a expliqué après ce témoignage que nous pourrions être au début d’une affaire d’Etat, les internautes, eux, ont visiblement entamé une partie de “Qui est-ce ?” géante !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles