TPMP : "Stupéfiant", "la team râleurs", "il passe sa journée en pyjama", deux étudiants se font lyncher par les internautes

Solène Sab
·3 min de lecture
Deux étudiants se sont rendus sur le plateau de TPMP pour évoquer la détresse des jeunes mais leur discours n'a pas fait l'unanimité.

Ce jeudi 14 janvier, Cyril Hanouna a invité sur le plateau de Touche pas à mon poste, deux étudiants pour faire part de la détresse des jeunes... Cependant, leur discours n’a pas fait l’unanimité auprès des internautes.

Les Français attendaient avec impatience la nouvelle conférence de presse de Jean Castex, ce jeudi 14 janvier. Sans grand étonnement, il a avancé le couvre-feu à 18h sur l’ensemble du territoire national. Par ailleurs, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a pris la parole pour évoquer le cas des étudiants qui se sentent oubliés pendant cette crise sanitaire. Pour revenir sur la situation, Cyril Hanouna a décidé d’inviter deux étudiants sur le plateau de Touche pas à mon poste, afin d’écouter leur témoignage et leur détresse.

“Quand tu es étudiant, c’est la base non ?”

Si la situation des jeunes est préoccupante, le discours de Iona et Jean est loin d’avoir fait l’unanimité auprès de la Toile. Pour introduire son cas, la jeune femme a expliqué : “On est en cours du matin au soir, on enchaîne avec quoi... les devoirs ! C’est un quotidien, on ne fait rien d’autre, on ne voit personne. On est tout seul devant un écran, ce n’est plus possible.” Elle a également tenu à préciser qu’elle avait contracté le coronavirus à deux reprises... à deux mois d’intervalle. De son côté, Jean, étudiant en licence science politique, s’est plaint de ne pas avoir le temps de petit-déjeuner avant d’assister à un cours virtuel et de passer sa journée en pyjama... Deux témoignages qui ont choqué et attisé les moqueries de nombreux internautes.

Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.
Les internautes en colère contre deux étudiants.

Tous confrontés à la crise

Pendant ce temps, d’autres internautes ont fait un triste constat... Les étudiants ne sont pas les seuls concernés par cette crise sanitaire due à la pandémie de coronavirus. Tous les Français et le monde entier font face à cette terrible situation et certains sont encore plus à plaindre.

Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.
Pour des internautes, la situation est la même pour tous.

De la compassion

En revanche, quelques Twittos ont été sensibles à la détresse de ces deux jeunes et de nombreux étudiants, qu’ils considèrent comme “les grands oubliés de la crise”.

Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.
Des internautes compatissent.