TPMP : quand un patron de club échangiste raconte une anecdote sur... Nicolas Sarkozy !

·1 min de lecture

Après Jean Lassalle, dans l'hémicycle, qui a balancé que les "lieux d'échangismes sont restés ouverts durant tout le confinement", et qu'ils furent parfois fréquentés par nombre de députés et ministres, Cyril Hanouna recevait ce 12 mai un patron de club libertin, dont l'établissement a été fermé pendant la pandémie.

Et si Bruno Hencks a expliqué sur le plateau de TPMP : "On sait très bien que les hommes politiques comme les présentateurs télé ou les artistes ou les chanteurs pratiquent", par professionnalisme, il n'a consenti à balancer aucun noms, à la télévision. Et surtout pas celui du chroniqueur de C8 qu'il a déjà croisé dans son établissement !

Pas venu les mains vides, cet invité a toutefois raconté quelques petites histoires qui ont fait gloussé l'équipe de Baba, tout naturellement. Sans citer le nom d'un client, il a notamment raconté une affaire qui a eu lieu "sous l'ère Sarkozy".

À lire également

"Vous vous égarez, là..." : quand Jean Lassalle parle échangisme à l'Assemblée nationale !

Bruno Hencks se souvient :

"Nous avons un homme qui nous a laissé son portable à l'accueil, parce que des fois les parents laissent les enfants à la maison et nous laissent les... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles