TPMP : Mélenchon répond à Hanouna après la séquence avec Louis Boyard

Jean-Luc Mélenchon a reconnu que les élus de son parti profitait de l’émission de Cyril Hanouna pour « porter leur parole ».
Capture d’écran Twitter Jean-Luc Mélenchon a reconnu que les élus de son parti profitait de l’émission de Cyril Hanouna pour « porter leur parole ».

POLITIQUE - Nouvelle réponse du chef de file des Insoumis. Après la violente passe d’armes entre Cyril Hanouna et Louis Boyard, député de la France Insoumise le 10 novembre sur le plateau de Touche pas à mon poste, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur ce clash très médiatisé avec le présentateur star de C8.

Dans une vidéo publiée sur sa chaîne Youtube ce jeudi 17 novembre, l’ancien candidat à la présidentielle 2022 s’est directement adressé à Cyril Hanouna pour réagir à son tour à cette séquence de « deux heures et demi pour démolir un député ». « Vous savez pourquoi je suis venu à vos émissions monsieur Hanouna ? Parce qu’on m’avait dit : ’Ce monsieur vous donne la possibilité de parler, et de parler à tout le monde. Voilà pourquoi j’y suis venu », débute le fondateur de LFI.

« Vous avez donné 52 % de votre temps à l’extrême droite. Donc quand nous venons chez vous, nous savons que nous sommes par effraction sur un plateau favorable à l’extrême droite, organisé et fabriqué pour l’extrême droite », lâche Jean-Luc Mélenchon, en réaction aux remarques de Cyril Hanouna. Le présentateur vedette accusait notamment Louis Boyard d’avoir profité de l’émission TPMP pendant plusieurs mois, lorsqu’il y officiait en tant que chroniqueur, pour se créer une notoriété et faire de son récent passage un « coup d’éclat ».

Aucune « sympathie »

« Si vous vous figurez que l’on vient vous voir par sympathie pour vous, je préfère vous dire que vous vous trompez. Je n’ai de sympathie ni pour vous ni aucun des professionnels de cette nature. Vous êtes des organisateurs de spectacles et on se faufile dans vos spectacles pour y porter notre parole. Exactement comme nous le faisons à la sortie du métro, dans la rue, sur une caisse à savon, avec un porte-voix, à la porte d’une usine… Nous allons partout où nous pouvons porter notre parole », se contente d’ajouter Jean-Luc Mélenchon en s’adressant directement à la caméra.

« Nous ne sommes pas vos copains, et nous le serons jamais », lâche encore l’ancien député des Bouches-du-Rhône. Une réponse cinglante qui n’empêche pas Jean-Luc Mélenchon d’assurer que ses « amis » continueront de se rendre sur le plateau de TPMP.

« Louis Boyard a fait le bon choix »

Dans cette vidéo, le patron des Insoumis consacre au total près de 6 minutes à Cyril Hanouna et Luis Boyard. L’occasion de critiquer ouvertement le présentateur de TPMP sur ses méthodes.

« Cyril Hanouna, vous allez reprocher à quelqu’un de faire des coups d’éclat ? Vous passez votre vie à ça », déclare-t-il, après cet échange particulièrement tendu survenu le 10 novembre dernier, et qui a depuis conduit à deux plaintes, déposées par les deux protagonistes de la séquence, ainsi qu’à l’ouverture d’une procédure de sanction par l’Autorité publique française de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom, qui a succédé au CSA).

« Vous qui passez votre vie à faire des coups d’éclat (...) en dessous de la limite de ce qui est moralement acceptable, c’est vous qui allez reprocher aux autres de venir là pour faire des coups d’éclat ? », ajoute encore Jean-Luc Mélenchon qui estime d’ailleurs que le député insoumis Louis Boyard « a fait le bon choix », lors de son récent passage dans l’émission de C8. « Je le rappelle, Louis Boyard n’est pas le ’petit jeune’ de Cyril Hanouna. C’est un député du peuple français, qui l’a élu ».

Durant l’échange à l’origine de la vive réaction du patron insoumis en vidéo, l’élu insoumis avait brutalement quitté le plateau de Cyril Hanouna après avoir critiqué Vincent Bolloré, propriétaire de la chaîne C8. Il s’en était ensuite pris à l’émission, l’accusant d’avoir un rôle dans la montée du racisme en France et la médiatisation de l’extrême droite. De quoi provoquer la colère de Cyril Hanouna, injuriant alors le député Nupes d’« abruti » et de « naze », avant de « regretter » ses propos après l’émission.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi