« TPMP » : Hanouna va « attaquer » Louis Boyard pour « diffamation » en riposte à sa plainte

Cyril Hanouna annonce qu’il va « attaquer » Louis Boyard pour ses propos lors de son clash sur TPMP
Capture Tweeter TPMP Cyril Hanouna annonce qu’il va « attaquer » Louis Boyard pour ses propos lors de son clash sur TPMP

POLITIQUE - « Baba » contre attaque. Le clash Boyard/Hanouna n’en finit pas, quatre jours après la violente passe d’armes entre le député LFI et l’animateur télé, jeudi 10 novembre. Alors que Louis Boyard a annoncé ce lundi 14 novembre porter plainte contre Cyril Hanouna après les insultes qu’il a reçues pendant l’émission, ce dernier a annoncé qu’il va riposter et « attaquer » l’homme politique.

Invité de Touche pas à mon poste jeudi, le député insoumis du Val-de-Marne Louis Boyard, 22 ans, avait eu une violente altercation verbale avec Cyril Hanouna lorsqu’il avait critiqué Vincent Bolloré. L’animateur de TPMP, qui revendique sa proximité avec l’homme d’affaires, avait alors traité l’élu de « tocard », de « bouffon » et d’« abruti », avant que Louis Boyard ne quitte le plateau en cours d’émission sous les sifflets et les invectives.

L’émission de C8 ce lundi 14 novembre était dédiée à la suite de cette affaire. À cette occasion, le présentateur était entouré de ses chroniqueurs, dont notamment des avocats et personnalités politiques, pour revenir sur la soirée mouvementée de jeudi. Tous ont pris la défense du présentateur et ont tour à tour étrillé le député de 22 ans. À cette occasion, l’ex porte-parole des Républicains Laurence Sailliet est revenue sur les propos du député lorsque celui-ci a évoqué le fait que les chroniqueurs seraient « influencés » avant de venir dans l’émission. « On va l’attaquer pour ça, ça c’est sûr et certain », l’a interrompu d’entrée Cyril Hanouna.

« Un ami de 20 ans, je le défendrai toujours »

À la fin de l’émission, il a ajouté : « Il a dit qu’on l’a incité à dire des choses dans l’émission, on va l’attaquer pour ça et toute la diffamation qu’il a eue à notre égard. » Cyril Hanouna reproche notamment à Louis Boyard de l’avoir accusé de faire « montrer le racisme en France ».

Le présentateur s’est aussi confié sur sa relation avec Vincent Bolloré : « Ce n’est pas mon patron. C’est un ami de 20 ans. Un ami qui m’a toujours soutenu. Il était le seul à m’appeler quand j’avais 200 (euros) par mois. C’était le seul qui prenait toujours de mes nouvelles, qui était toujours la pour moi. »

« Un ami de 20 ans, je le défendrai toujours », a-t-il poursuivi. « C’est vrai que je suis sanguin, que je peux parfois déraper. Mais je suis vrai. Louis Boyard était faux. Il avait tout prémédité. Dans une guerre, c’est toujours les gentils qui gagnent à la fin. Louis Boyard n’en sortira pas grandi. »

Louis Boyard a réclamé l’ouverture d’une commission d’enquête sur « les ingérences de Vincent Bolloré » dans les médias dont il est propriétaire. Le groupe LFI a lui saisi le gendarme de l’audiovisuel Arcom, tandis que la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet a indiqué dimanche s’être entretenue avec son président.

Dimanche, Cyril Hanouna a dit regretter les insultes, « pas un bon exemple ». « Pour le reste, je ne regrette rien et je défendrai toujours mes amis », avait-il ajouté sur Twitter.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi