TPMP - "Il ne respecte pas la mémoire d’Emiliano Sala", "C’est juste honteux" : le règlement de comptes et les propos "grossophobes" de Gilles Verdez scandalisent les internautes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Ce jeudi 12 mai, les tensions étaient au rendez-vous dans TPMP et les internautes ont été scandalisés par les propos
Ce jeudi 12 mai, les tensions étaient au rendez-vous dans TPMP et les internautes ont été scandalisés par les propos "grossophobes" de Gilles Verdez. Capture écran C8

Les tensions étaient au rendez-vous sur le plateau de "Touche pas à mon poste", ce jeudi 12 mai. Alors que le sujet était centré sur les insultes profanées à l'encontre de la mémoire d'Emiliano Sala, Gilles Verdez s'est lancé dans une guerre contre Gilles Favard... Les internautes ont été scandalisés par ce règlement de comptes et les propos jugés "grossophobes" du chroniqueur de "TPMP".

Ce jeudi 12 mai, un nouveau numéro de "Touche pas à mon poste" a été présenté en direct par Cyril Hanouna. Comme chaque jour de la semaine, il était accompagné par une poignée de chroniqueurs afin de revenir sur l'actualité chaude des dernières heures. Au programme ? La vie sentimentale de Danielle Moreau, le régime hollywoodien prisé par toutes les stars, la polémique autour de Fabrice Di Vizio, mais également, les chants insultants de certains supporters de l'OGC Nice à l'encontre du défunt joueur, Emiliano Sala. Cette terrible polémique a vu le jour ce mercredi 11 mai, lors de la victoire de l'OGC Nice contre l'AS Saint-Etienne en Ligue 1. Une quarantaine de supporters du Gym ont entonné un chant pour se moquer du décès de l'ancien Nantais Emiliano Sala. Les paroles de cette chanson, qui ont entravé la mémoire de jeune joueur disparu, ont indigné les Français, mais également le club de Nice.

Découvrez le portrait de Cyril Hanouna :

Pour évoquer ce sujet particulièrement délicat et scandaleux, le présentateur vedette de C8 a fait appel à Gilles Favard, un ancien consultant de l'Équipe, à présent "à la retraite", comme il l'a notifié. Dès qu'il est entré sur le plateau de "Touche pas à mon poste", des tensions ont été ressenties, certains chroniqueurs n'appréciant pas sa présence... Et alors qu'il exprimait sa colère à l'encontre des supporters et de leurs chants abjects, ainsi que des dirigeants du club de Nice, Gilles Verdez lui a coupé la parole. Indigné par les propos de l'invité, il a commencé à défendre ces supporters. En quelques secondes, le sujet a dévié et s'est transformé en un débat entre les deux "Gilles". Ils ont fini par se hurler dessus, et à régler leurs comptes en direct sur de vieux sujets.

"Quel manque de respect"

Pour les internautes, cette scène était juste "invraisemblable" tant elle était violente. Mais ce qui les a le plus scandalisé a été "l'irrespect" de Gilles Verdez, comme ils l'ont partagé sur Twitter. Pour eux, le sujet principal, qui était la dégradation de la mémoire d'Emiliano Sala, a été complètement oublié et mis de côté. Face à cette séquence "absurde" et "irrespectueuse", des Twittos ont fait part de leur indignation.

Des propos "grossophobes"

La guerre entre Gilles Verdez et Gilles Favard n'avait rien à voir avec le sujet initial et a été très loin. D'ailleurs, les deux hommes se sont insultés et le chroniqueur de Cyril Hanouna s'est attaqué au physique de l'invité. "Ton gros nez", a-t-il commencé, et il a continué. "Et toi avec ton gros bide", a-t-il également balancé. Des propos jugés "grossophobes" et "inadmissibles" qui ont scandalisé les internautes.

Finalement, après la publicité, Cyril Hanouna est revenu brièvement sur le sujet, mais le ton est une fois de plus monté entre les deux hommes.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles