TPMP: Géraldine Maillet et sa fille ont reçu des menaces de mort

La chroniqueuse raconte avoir été menacée après ses interventions sur Mennel Ibtissem et les gilets jaunes dans TPMP.

Chroniqueuse depuis 2016 dans Touche pas à mon poste, la romancière et ancienne mannequin Géraldine Maillet raconte au Figaro avoir reçu des menaces de mort après ses passages à la télévision.

"Des thèmes m'ont valu des menaces de mort sur les réseaux sociaux", précise-t-elle. "J'ai même dû porter plainte, déposer une main courante. On a menacé ma fille et tout ça. Il y a des thèmes qui aujourd'hui - et pas du fait de TPMP - tendent la société française", dit-elle en dénonçant "l'hystérie" des réseaux sociaux.

"L'affaire Mennel, ça a été très très chaud pour moi", précise-t-elle. "Ça a été vraiment très violent. J'ai eu très peur. Les gilets jaunes aussi. L'année dernière, c'était compliqué. Dès qu'on pouvait émettre des critiques, alors que par ailleurs on aimait beaucoup le mouvement, c'était aussi très violent. Il faut faire attention", déclare-t-elle encore.

Elle conclut: "J'essaie de dire ce que je pense avec mon cœur et ma sincérité. Sans doute aussi avec ma maladresse, avec ma brutalité. Je n'ai pas la science infuse mais en tout cas je pense être juste."

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :