TPMP - Delphine Wespiser exclue après son soutien à Marine Le Pen : "On me met au placard"

·1 min de lecture

Cyril Hanouna et ses chroniqueurs parlent de tout ce qui fait l'actualité dans TPMP et forcément, en ces temps d'élection présidentielle, la politique revient souvent autour de la table. Delphine Wespiser, qui s'est récemment confiée sur les problèmes d'alcool qu'elle a connu dans le passé, a pris position pour Marine Le Pen plusieurs fois dans l'émission. Bernard Montiel, lui, est un ami de longue date d'Emmanuel Macron. En raison du temps de parole que les médias doivent respecter, les deux chroniqueurs ont été exclus temporairement du programme.

"Des règles assez complexes nous ont obligés à ne pas avoir Delphine et Bernard comme chroniqueurs jusqu'à dimanche. Pour rappel, nous sommes soumis à une stricte égalité de temps de parole entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Le problème est que Delphine et Bernard ont donné leur avis donc la chaîne nous conseille de les écarter jusqu'au second tour", a expliqué l'animateur qui a récemment révélé avoir eu des idées noires.

"J'ai juste bien fait mon job"

Une sanction que la compagne de Roger ne comprend pas. Elle n'a d'ailleurs pas hésité à pousser un coup de gueule. "Je suis punie et mise au placard pourquoi ? Parce que j'ai été trop courageuse, trop authentique ? Parce que j'ai dit ce que je pensais, parce que j'ai fait mon travail de chroniqueur ? On sait très bien qu'ici le but est de donner notre avis sur la télé-réalité, sur des...

Lire la suite


À lire aussi

Nehuda exclue des Vacances des Anges 4 avec Ricardo Pinto après l'agression ? Elle confirme
Les Vacances des Anges 4 : Rawell exclue après une violente dispute avec Thomas ?
Melanight (La Bataille des couples 3) exclue avec Julie après leur altercation : elle s'explique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles