TPMP : la colère du père de Christophe Dominici contre la psy et la femme de son fils

·1 min de lecture

Il pense que son fils aurait pu être sauvé. Ce jeudi 25 février, trois mois après la mort de Christophe Dominici, survenue le 24 novembre dernier, son père Jean Dominici est venu se confier sur le plateau de Touche pas à mon poste. Bouleversé par le drame, dont les circonstances demeurent mystérieuses, il est aussi très en colère contre les médecins, qui selon lui n'ont pas suffisamment bien soigné son fils. Ce dernier souffrait, avant de mourir, "d'une grosse dépression" comme l'a indiqué son père :"Il avait une grosse dépression, il est venu passer trois mois avec nous cet été, je l'ai soigné, il avait des cachets, il les prenait, il allait mieux"a fait savoir Jean Dominici avant d'ajouter que tout semble s'être dégradé à son retour à Paris à cause d'une mauvaise prise en charge : "Moi je sais pas la psy qui le suivait ce qu'elle lui a donné, comment elle a voulu le soigner mais il était pas bien. (...) Moi je pense que sa psy aurait dû le suivre, le faire rentrer dans une clinique s' il ça n'allait pas." a-t-il déclaré avant d'ajouter qu'à son sens les séances de psy ne peuvent pas se dérouler par visioconférence : "C'est une maladie je pense qu'il faut voir les gens, il faut parler avec eux" a-t-il martelé.

Certain que Christophe Dominici aurait pu être sauvé, Jean Dominici a pris pour exemple la première dépression qu'a traversé son fils en 2000, dont il s'était vraisemblablement remis. A cette époque, son médecin avait tout fait (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Grande première et grande fierté pour Nabilla, en couverture de Vogue
Emma Watson à la retraite ? Ce gros imbroglio autour de l'annonce surprise de son agent
Trop contente ! L'ex-candidate de Secret Story Barbara Opsomer révèle le sexe de son bébé
Britney Spears : l'actrice de Mathilda, Mara Wilson prend la défense de la chanteuse
Benjamin Castaldi : cette somme dingue qu'il a touchée pour sa prestation à l'anniversaire d'une femme