TPMP : Christine Kelly débordée par l'émotion suite aux menaces de décapitation (VIDEO)

Le 18 novembre dernier, Christine Kelly informait avec dépit sur Twitter avoir été victime de nouvelles menaces de mort. "La volonté de me voir décapitée, la détermination de me l’envoyer par mail ne changera rien aux idées des uns et des autres. Chacun reste libre. Avec ou sans moi", écrivait alors celle qui est assise au côté d'Eric Zemmour depuis trois ans sur CNews.

La direction de la chaîne du groupe Canal Plus est sortie du silence hier, mardi 23 novembre, pour dénoncer ces pratiques indignes dans un communiqué officiel: "CNEWS condamne avec la plus grande fermeté les graves menaces dont Christine Kelly a été victime et lui apporte son entier soutien. Ces menaces sont une atteinte intolérable à la liberté d’expression défendue par CNEWS et sa rédaction".

À lire également

Christine Kelly menacée de décapitation : 5 jours plus tard, CNews sort du silence

Ce mercredi 24 novembre, la présentatrice de "Face à l'info" est revenue sur ces menaces de mort. "Je n’ai pas voulu porter plainte moi. Je n’ai pas envie de me victimiser ou quoique ce soit, c’est l’avocat qui s’en occupe. Il a déposé la plainte aujourd’hui, pour harcèlement téléphonique et pour menaces de mort"... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles