TPMP: après la polémique, Hanouna fait réagir en direct des associations de lutte contre l’homophobie

L’animateur-vedette, dans le viseur du CSA après une séquence qualifiée d’homophobe, est revenu ce vendredi sur ces images dans Touche pas à mon poste, invitant des responsables d’associations spécialisées à prendre la parole.

Habitué à causer la controverse avec son émission Touche pas à mon poste sur C8, Cyril Hanouna fait de nouveau face à un retour de bâton médiatique. En cause, une séquence diffusée en direct ce jeudi: lors de son prime-time Radio Baba, l’animateur a piégé par téléphone des personnes homosexuelles.

Ces dernières ont appelé le plateau en pensant répondre à une fausse annonce postée sur le site VivaStreet par l’animateur, dans laquelle un jeune homme bisexuel recherchait des rencontres sexuelles. L’animateur leur a répondu en adoptant une voix et des manières efféminées, les incitant aux échanges salaces sous les rires du public.

Ces images ont donné lieu à un raz-de-marée de réactions négatives sur les réseaux sociaux, venant d’anonymes comme d’associations de lutte contre l’homophobie, ainsi qu’à 5.000 signalements recueillis par le CSA. Une polémique sur laquelle l’animateur et son équipe sont revenus sur le plateau de Touche pas à mon poste ce vendredi.

Semi-mea culpa

"S'il y a certaines personnes qui se sont plaintes, ça veut dire que ça a dû les blesser, donc on a commis une erreur quelque part", a commencé par reconnaître l’animateur, qui explique néanmoins avoir été "blessé": "La xénophobie, le racisme, l’homophobie, l’antisémitisme, c’est tout ce que je combats dans cette émission", a-t-il affirmé. Il s’est alors tourné vers ses...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages