Toyota veut proposer plus de voitures de sport, mais en collaborant avec d'autres marques

Autant les passionnés aimeraient voir une nouvelle Toyota MR2 et/ou une nouvelle génération de Celica, autant Toyota ne peut justifier les dépenses en matière de recherche et développement pour ce qui serait, finalement, uniquement des produits de niche.

Il suffit de voir ce qui a été fait dans un passé récent : la collaboration avec Subaru pour les GR86 et BRZ et avec BMW pour les Supra et Z4, afin de partager les coûts de développement et ne pas faire sauter la banque. Et pour ses prochaines voitures de sport, la marque compte bien faire pareil.

D'abord une supercar chez Lexus ?

Le président de Gazoo Racing, Tomoya Takahashi, a déclaré aux médias australiens que la future gamme intègre de nouveaux modèles axés sur le plaisir de conduire, même si d'un point de vue strictement comptable, ce n'est pas une bonne opération : "le marché des voitures de sport va encore se resserrer à l'avenir. Nous ne pouvons pas concevoir des voitures de sport développées par une seule marque comme Toyota. Les collaborations entre les marques vont se multiplier à l'avenir".
Actuellement, Toyota n’a pas encore décidé avec quels autres constructeurs s’associer. Il est donc peu probable que l'on voie un nouveau modèle sportif arriver d'ici les prochaines années. La nouvelle Toyota Celica, annoncée à demi-mot en octobre 2023 par le président de Toyota, Akio Toyoda, reste donc une sorte de licorne, puisque rien n'a jamais fuité à ce sujet.
Toutefois, une surprise pourrait bientôt arriver. Le mois dernier, à Spa-Francorchamps, a été repéré le prototype de la Toyota GR GT3 , une voiture de course prête à donner vie à un modèle de série chez Lexus. Elle pourrait s'appeler "LFR" et intégrer un moteur V8, vraisemblablement avec une paire de turbo....Lire la suite sur Autoplus