Toyota dévoile les tarifs du RAV4 hybride rechargeable

fr.info@motor1.com (Yann Lethuillier)
Toyota RAV4 Hybride enfichable

Il faudra compter plus de 60'000 euros pour le SUV japonais dans sa version plug-in hybride.

Toyota a fait sa réputation sur les modèles hybrides simples, c'est-à-dire ceux ne pouvant être rechargés autrement que par la réputation d'énergie cinétique. Depuis l'avènement de cette technologie, les constructeurs se sont orientés vers d'autres possibilités afin d'étendre les capacités des modèles hybrides.

L'hybride rechargeable est aujourd'hui l'une des solutions les plus plébiscitées et Toyota ne déroge pas à la règle en dévoilant peu à peu différents modèles équipés de cette technologie. En 2019, le constructeur japonais a dévoilé une version hybride rechargeable de son SUV, à savoir le RAV4, dont les livraisons n'interviendront qu'à partir de 2021.

Les tarifs viennent d'être annoncés pour la France, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont corsés. En effet, ceux-ci débutent à partir de 61'500 euros, soit 13'000 euros de plus qu'une version hybride simple avec la finition "Collection". Comme d'habitude avec Toyota, le niveau d'équipements sera complet mais séduira-t-il les clients ? Surtout, est-ce que cela justifiera les 10'000 euros d'écart entre le Peugeot 3008 HYbrid4 (à partir de 51'450 euros) et le SUV hybride rechargeable japonais ?

Le Toyota RAV4 hybride rechargeable sera disponible uniquement sous le niveau de finition "Collection" et embarquera, de série, l'accès et le démarrage mains libres, la vision à 360°, le régulateur de vitesse adaptatif, la surveillance des angles morts, la navigation sur écran tactile de huit pouces ou encore les sièges avant chauffants.

Pour rappel, sous le capot, le Toyota RAV4 hybride rechargeable est équipé d'un quatre cylindres 2,5 litres essence associé à deux blocs électriques pour une puissance cumulée de 306 chevaux. De quoi réaliser le 0 à 100 km/h en seulement 6,2 secondes. Toyota annonce une autonomie en 100 % électrique de 65 kilomètres.

À lire aussi