Toxicomanes à la Villette : tension maximale pendant l'interview de Jean-Marc Morandini avec le président de Génération Zemmour

·1 min de lecture

Le quotidien des habitants de la Porte de la Villette s'est transformé en cauchemar. Le 24 septembre dernier, les autorités françaises ont déplacé les dizaines de toxicomanes présents dans le quartier des Jardins d'Éole à Paris, pour les installer plus au Nord de la capitale. Depuis plusieurs semaines, ces personnes notamment consommatrices de crack vivent dans le square de la Porte de la Villette. La cohabitation avec les riverains, mais aussi les dealers, est devenue extrêmement tendue.

À lire également

Procès en diffamation contre Hapsatou Sy : la justice donne raison à Thierry Ardisson

Afin de faire le point sur cette situation et de proposer une immersion au cœur du problème, les équipes de l'émission Morandini Live ! (CNews) se sont rendues sur place. De nombreux intervenants ont pris la parole durant le direct : des riverains, des toxicomanes, des représentants politiques ou encore d'associations. Au cours de l'émission, des témoignages forts ont été livrés, mais la tension était également bien présente dans le square de la Porte de la Villette. Afin d'assurer la sécurité, un service d'ordre et la police étaient mobilisés pour éviter d'éventuels débordements. Alors que Jean-Marc Morandini commençait à interviewer S... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles