Tout ce qu'il faut savoir sur l'affaire Bill Cosby

Tout ce qu'il faut savoir sur l'affaire Bill Cosby

En septembre 2018, Bill Cosby a été condamné à trois ans et demi de prison pour agression sexuelle. Neuf mois plus tard, l'acteur a décidé de faire appel de cette décision de justice. Une décision confirmée par son avocat, qui se montre optimiste.

Pendant des années, Bill Cosby a été l'une des icônes d'Hollywood, l'un des rois de l'humour, très apprécié du public. Tout a changé en 2015, alors que plusieurs femmes prenaient la parole pour l'accuser d'agressions sexuelles et de harcèlement. En juillet 2015, 35 d'entre elles posaient même en couverture du New York Magazine, affirmant que le comédien avait pour habitude de droguer ses victimes à leur insu pour pouvoir abuser d'elles, et ce, entre les années 1960 et les années 2000.

Des dizaines de témoignages, une seule condamnation

Seul problème ? Sur la cinquantaine de témoignages recueillis par les forces de l'ordre, un seul est recevable : celui d'Andrea Constand, agressée par l'acteur en 2004. Elle est la seule pour laquelle les faits ne sont pas prescrits. Cette dernière affirme que l’acteur lui avait fait prendre des pilules qui l’avaient immobilisée, avant d'abuser d'elle. Bill Cosby lui-même avait reconnu les faits en 2005 dans le cadre d'une procédure civile, confirmant avoir donné de l'alcool et des comprimés à la plaignante, mais que leur relation était consentie.

Après plusieurs semaines de procès, l'acteur a finalement été reconnu coupable d'agression sexuelle et condamné à une peine de trois à dix ans d'emprisonnement par un juge de Pennsylvanie, dans le nord-est des Etats-Unis. A l'époque, son avocat avait demandé à ce qu'il soit laissé en liberté sous caution en attendant l'examen de sa procédure d'appel, chose qui avait été refusée par le juge.

Bill Cosby décide de faire appel

La décision en question a été rendue en septembre 2018. Neuf mois plus tard, ce mardi 25 juin 2019, Bill Cosby a décidé de faire appel. Son avocat avait déjà évoqué cette possibilité à l'époque de la condamnation, mais tous deux semblent avoir décidé de prendre leur temps avant de prendre une décision, probablement de manière à aiguiser leurs arguments en vue de nouvelles confrontations face au juge. "Il s'agit d'un pas important pour garantir que M.Cosby reçoive une audience de la part d’une Cour juste et impartiale. La Constitution garantit ce droit à M. Cosby - et à chaque Américain - et il a hâte de voir justice rendue en appel", a affirmé Andrew Wyatt, le porte-parole de l'acteur. Reste à savoir quand sa prochaine audience aura lieu.

A LIRE AUSSI

Bill Cosby fait appel de sa condamnation pour agression sexuelle

Procès Bill Cosby : sur la route du tribunal, l'acteur accusé de viol, se retrouve face à une Femen

Au procès de Bill Cosby pour agression sexuelle, son avocat traite la victime présumée d'"escroc"