A Tours ou Paris, les jeunes de nouveau dans la rue pour l'action climatique

franceinfo avec AFP
"Désolé maman, je sèche comme la planète", résumait une pancarte.

Les jeunes sont de nouveau dans la rue. Vendredi 24 mai, à deux jours des élections européennes, ils manifestent pour réclamer aux dirigeants davantage d'action contre le réchauffement planétaire. A Paris, le départ était prévu place de l'Opéra, pour cette deuxième grande journée de "grève mondiale", après celle du 15 mars. "Désolé maman, je sèche comme la planète", résumait une pancarte. Avant le départ, certains des manifestants s'étaient rendus à la mairie du 19e arrondissement de la capitale pour retirer le portrait officiel du président Emmanuel Macron.


A Montpellier, entre 1 400 (selon la préfecture) et 3 000 jeunes (d'après les organisateurs) ont défilé avec énergie vendredi matin, accompagnés de quelques adultes dont des enseignants, des syndicalistes et des "gilets jaunes". "Nique pas ta mer", No nature, no future", "Changeons le système pas le climat", disaient leurs banderoles. A Tours, environ un millier de lycéens, rejoints par un "commando" antipublicité, ont aussi manifesté vendredi matin, avec leurs (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi