Tours: un jeune homme incarcéré pour meurtre

·2 min de lecture
Vue du tribunal de Tours.  - Guillaume Souvant
Vue du tribunal de Tours. - Guillaume Souvant

Un homme de 20 ans, soupçonné d'avoir tué à coups de couteau un homme de 23 ans près de Tours le soir du réveillon de Noël, a été mis en examen et incarcéré pour meurtre, a annoncé le parquet jeudi. L'auteur supposé des faits "a été mis en examen du chef d'homicide volontaire (jeudi) après-midi par le juge d'instruction en charge des investigations et placé en détention provisoire conformément à nos réquisitions", a précisé le procureur de Tours Grégoire Dulin.

Selon les auditions de "nombreux témoins", la victime se trouvait, le soir des faits, dans sa voiture avec des amis sur un parking de La Riche, près de Tours. Le jeune homme a alors été "pris à partie" par le suspect qui "l'injuriait et lui portait un coup au visage", a précisé le magistrat dans un communiqué. La victime a essayé de riposter avec un club de golf placé dans le coffre de sa voiture mais son agresseur lui a porté "plusieurs coups avec un couteau céramique dont la lame était de 19 centimètres", selon la même source.

Le suspect met en cause son "alcoolisation massive" au moment des faits

Le suspect a été interpellé mardi par la police judiciaire de Tours dans une zone industrielle de La Riche, commune dont il est originaire. Lors de sa garde à vue, il a reconnu les faits reprochés tout en niant l'intention d'homicide, précisant qu'ils "étaient intervenus dans un contexte d'alcoolisation massive", selon le communiqué.

De nationalité française et jamais condamné auparavant, il a été présenté au parquet jeudi à l'issue de sa garde à vue avant d'être mis en examen par un juge d'instruction puis placé en détention provisoire.

La victime avait été déposée en voiture le soir du 24 décembre par une connaissance aux urgences de la clinique de l'Alliance Saint-Cyr, au nord de Tours. Elle est morte peu de temps après son arrivée, entre 23H30 et minuit. L'autopsie a établi "la présence sur le corps du défunt de sept plaies sur le flanc gauche dont cinq particulièrement profondes, causées par un objet tranchant", selon le communiqué.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles