Tournoi des six nations: le XV de France en reconquête

·2 min de lecture

La France ouvre le Tournoi des six nations 2021, samedi 6 février, face à l'Italie à Rome. Deuxième de l’édition 2020, les Bleus pourront-ils reconquérir le titre pour la première fois depuis 2010 avec Fabien Galthié à la tête de la sélection ?

« L'étiquette de favori, on n'en a pas parlé entre nous. On a certes fait de bons matches l'année dernière mais on n'a rien gagné. Cela a été encourageant parce qu'on a pu voir que l'on pouvait rivaliser avec les meilleures équipes européennes. Mais il nous reste tout à faire. On est revenus dans l'idée de progresser encore et encore, de travailler dur et bien sûr de gagner des matches », estime le troisième ligne Gregory Alldritt.

Renoué avec l'esprit conquérant

Après plusieurs années au fond du trou, sans rien proposer d’alléchant, le XV de France va débuter le Tournoi des six nations 2021 avec des ambitions revues à la hausse. Et pourquoi pas reconquérir le titre pour la première fois depuis 2010, après la deuxième place acquise l'an passé. La troupe de Fabien Galthié avait remporté quatre matches sur cinq, notamment contre l'Angleterre (24-17), et terminé derrière le XV de la Rose en raison d'un moins bon goal average général. Les Bleus version Galthié avaient renoué avec un esprit conquérant. L’Écosse avait été la seule nation à battre la France et le demi de mêlée Antoine Dupont avait été élu meilleur joueur de Tournoi.

Mais en ce début d’année, les problèmes de forfaits pourraient corser le challenge du XV de France. Pour sa deuxième campagne du Tournoi à la tête du XV de France, Fabien Galthié va devoir se passer entre autres de Virimi Vakatawa blessé au genou, de Romain Ntamack, opéré d'une double fracture de la mâchoire ou encore de François Cros, forfait lui aussi en raison d'un pied droit douloureux.

Dès son arrivée en novembre 2019, Fabien Galthié avait annoncé la couleur pour le XV de France. Il fallait « regagner, vite, des matches et des titres » et reconstruire un groupe jeune dans la perspective de la Coupe du monde 2023, qui sera disputée en France. En 2020, les Tricolores ont terminé deux fois deuxième des deux compétitions dans lesquelles ils ont montré une progression alléchante.

Les Bleus qui n’ont plus perdu depuis 2013 face à l’Italie, ont désormais le goût de la victoire, et l’espoir du titre au bout du Tournoi.