Tournoi des Six Nations : le XV de France rêve du sacre malgré le Covid-19

·1 min de lecture

Le XV de France a préparé studieusement son entrée en matière dans un tournoi des Six Nations toujours menacé par l'épidémie de coronavirus. Contre l'Italie, à 15h15, les Bleus entament la conquête d'un premier titre depuis 2010. Le fait que la compétition débute est déjà, en-soi, un "petit miracle", assure un membre du Comité d'organisation du tournoi hivernal.

>> LIRE AUSSI - Rugby : le variant anglais fait peser une menace sur le Tournoi des Six-Nations

La composition de l'équipe pourrait donner des maux de tête au sélectionneur Fabien Galthié. Trois titulaires sont blessés : Virimi Vakatawa, Romain Ntamack, François Cros. Des habituels remplaçants - Camille Chat, Demba Bamba, Thomas Ramos - sont aussi forfaits. Surtout, le virus rode toujours : le deuxième ligne Thomas Lavault n'a pas pu intégrer le cocon des Alpes-Maritimes après un test positif. Et les contaminations dans les rangs du Stade toulousain, grand fournisseur d'internationaux, ont fait craindre le pire.

Bulle sanitaire

Face à la pandémie, les enjeux financiers semblent avoir pesé lourd pour chacune des six fédérations engagées. En effet, une participation assure un gain minimum de 17 millions d'euros. Une somme difficile à refuser dans le contexte d'une crise économique globale du monde du sport. Pour limiter les risques, chaque équipe a dû s’enfermer dans une bulle sanitaire impliquant une interdiction de quitter l’hôtel durant les deux semaines précédant le match et plusieurs tests PCR par semaine. La...


Lire la suite sur Europe1