« Tourner pour vivre » : sept ans dans les pas de Claude Lelouch

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Az You Like Films/Les Films 13
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Claude Lelouch, il y a ceux qui l’aiment et ceux qui le détestent, souvent pour les mêmes raisons : ses histoires aux sentiments grandiloquents, sa foi optimiste dans la vie et le hasard, ses aphorismes qui tournent parfois à l’autocitation. Philippe Azoulay fait partie des premiers et ne s’en cache pas. Son documentaire, fruit de sept années passées dans les pas du réalisateur d’Un homme et une femme, respire l’admiration. Il le suit sur les plateaux de tournages (Salaud on t’aime, Un plus une, Les plus belles années d’une vie) où Lelouch organise le chaos, seul à même selon lui de produire l’étincelle chez ses acteurs qui, comme Johnny Hallyday, Jean Dujardin ou Sandrine Bonnaire, le suivent dans sa folie contagieuse.

« Metteur en vie »

On le voit aussi plus sombre dans ses bureaux où il encaisse l’annonce d’un échec (« Je prends des risques, parfois ça marche, parfois non ») et peste contre les producteurs et distributeurs qui « vendent les films comme des savonnettes, sur le même modèle ».

"

Je vais mourir en n’ayant pas réalisé la moitié de mes histoires

"

Ce documentaire fait surtout partager la passion inaltérable du cinéaste de 84 ans, nourrie d’une confiance en lui autant que dans la vie, qu’il filme inlassablement : « Je ne suis pas un metteur en scène mais un metteur en vie », assène-t-il entre autres punchlines dont il a le secret, personne ne parlant mieux de Claude Lelouch que Lelouch lui-même.

Lire aussi - Le dimanche de Claude Lelouch, « sur la plage à Deauville...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles