Les tourments amoureux de Gloria Lasso, « la croqueuse d’hommes »

Par Florent Barraco
·1 min de lecture
Gloria Lasso, invitée de « Double Jeu » en 1992.
Gloria Lasso, invitée de « Double Jeu » en 1992.

Rosa Vicenta Montserrat Coscolin Figueras a fait chanter toute une partie de la France d'après-guerre en roucoulant des airs d'amour venus d'Espagne. En plus de ses tubes ? « Amour, castagnettes et tango », « Vénus », « Valentino » ?, Gloria Lasso, son nom de scène, aura également enchanté l'Hexagone par ses nombreuses histoires d'amour. En 1992, l'artiste, décédée en 2005, évoquait auprès de Thierry Ardisson dans Double Jeu ? émission disponible sur la chaîne INA ArdiTube ? ses nombreux mariages ? neuf au compteur !

Tout aurait pu être différent si le premier amour de jeunesse de Gloria Lasso n'était pas mort lors de la guerre d'Espagne. Après cela, la chanteuse ibérique va user les hommes. « Je suis fidèle, dit-elle. Je quitte mes maris quand ça ne marche pas. Je trouve ça malhonnête de rester avec un homme quand on ne l'aime plus ou quand il ne vous aime plus. » Une philosophie de vie qui vaudra une solide réputation à Gloria Lasso. L'artiste qui a dit « Oui devant Dieu » a beaucoup dit « non » après quelques mois de mariage. Assumant son côté « croqueuse d'hommes », elle revient sans honte sur toutes ses expériences.

Merveilleux. Lui, c?est un chef. Il faisait bien l?amour. Je le regrette?

Le premier, Guillermo ? « Celui-là, on l'oublie. J'en suis malade rien qu'en m'en souvenant. Avec lui, j'ai eu trois accidents ? que j'adore », se marre la chanteuse en parlant de ses enfants. Que pense-t-elle du deuxième, Maurice ? « Ah, non ! Je ne l'ai jamais épousé [...] Lire la suite