Des touristes gazés sur les Champs-Élysées en marge des violences

Des touristes gazés sur les Champs-Élysées le samedi 21 septembre 2019

POLICE - Brouillard sur la plus belle avenue du monde. Ce samedi 21 septembre, après une mobilisation des gilets jaunes et une Marche pour le climat marquée par des échauffourées entre éléments radicaux et les forces de l’ordres, ce sont les Champs-Élysées qui sont devenus le théâtre de violences.

Selon l’AFP, de petits groupes se sont formés en début de soirée sur le haut des Champs, quartier déclaré par les autorités zone interdite de manifestation depuis le saccage de l’avenue le 16 mars. Ils ont été repoussés par des tirs réguliers de gaz lacrymogènes des forces de l’ordre pour les disperser.

Sauf que d’après BFMTV, un couple de touristes s’est retrouvé à son tour cible de gaz. Une vidéo postée par la chaîne d’info en continu a fait beaucoup réagir ce week-end. Les deux touristes dont la nationalité n’est pas connue se situent devant une vitrine de magasin, les yeux rougis et sous le choc.“On se tenait juste-là. On marchait vers notre voiture et le policier est venu, il nous a poussés”, raconte l’homme aux pompiers avant d’ajouter: “Nous leur avons répondu que nous partions mais ils nous ont directement gazé le visage”.

À ses côtés, sa compagne insiste: “Directement au visage, après lui avoir dit que nous marchions vers notre voiture”. 

À 20 heures ce samedi, la Préfecture de police de Paris faisait état de 120 personnes étaient en garde à vue.

À voir également sur Le HuffPost:

LIRE AUSSI

Retrouvez cet article sur le Huffington Post