Tourisme : vers un voyage écolo ?

Par Nathalie Chahine
·1 min de lecture
Un bon exemple de mobilité durable à privilégier lors de vacances: le VTT E-bike. ici, à Verbier, en Suisse.
Un bon exemple de mobilité durable à privilégier lors de vacances: le VTT E-bike. ici, à Verbier, en Suisse.

Le monde du tourisme devra-t-il miser sur l'écoresponsabilité et le voyage « vert » pour redécoller ? Un sondage Ifop, réalisé en exclusivité pour Le Point et le Groupe ADP avec l'Alliance France Tourisme et le Forum de Giverny, apporte des réponses. Réalisé en mars 2021, il a permis d'interroger un échantillon représentatif de la population française de 1 009 personnes.

40 % se déclarent prêts à payer plus cher pour voyager de manière écoresponsable. D'ailleurs, 85 % des Français interrogés attendent des plateformes dévolues aux voyages des sélections de séjours « responsables » et respectueux de l'environnement. Autre chiffre encourageant : 88 % du panel sont favorables à l'instauration de quotas ou de restrictions de visites sur les sites vulnérables, par le biais de jauges et de réservations à l'avance ? un peu à l'image de ce qui se fait depuis le début de la crise sanitaire, notamment au Mont-Saint-Michel.

La qualité des services toujours plus importante que l'écologie

Quid des hôtels et autres hébergements ? Pour 82 % des Français, l?engagement écoresponsable d?un professionnel du tourisme représente un facteur de confiance supplémentaire. « C?est surtout le cas pour les marques d?hébergement dont la notoriété est forte et l?engagement visible pour les clients, comme le groupe Accor, les Relais & Châteaux, et beaucoup d?acteurs de l?hôtellerie de plein air », souligne Christian Mantéi, président d?Atout France. S?ajoutent aussi les voyagistes engagés d [...] Lire la suite