Tourisme : UFC-Que Choisir épingle les avoirs des compagnies aériennes

Pour faire face aux annulations des voyages, mais ne pas être obligées de rembourser tout de suite les clients, les compagnies aériennes peuvent leur proposer des avoirs pour décaler leur voyage pendant 18 mois. Mais cette pratique, largement utilisée, est critiquée par l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, samedi 25 avril, qui menace de porter l'affaire en justice. "Il faudrait que le consommateur soit le banquier des compagnies" "C'est le modèle économique des compagnies, j'insiste, qui sont à la course d'une trésorerie. Il faut savoir comment cela fonctionne : vous achetez un billet aujourd'hui pour un vol qui aura lieu en juillet, l'argent que vous versez sert à payer des factures du mois dernier. Aujourd'hui, il faudrait que le consommateur soit le banquier, le prêteur, des compagnies aériennes", explique le président de l'association, Alain Bazot.