Tourisme : vers un rebond à l'été 2021 ?

Le concept de "lieu touristique" redeviendra-t-il pertinent cet été dans le contexte de la crise sanitaire ? C'est possible, mais l'activité est encore particulièrement faible par rapport à une année classique. Sur cette période, certains hôtels parisiens enregistrent la moitié de leurs nuitées avec des touristes américains. Le planning des hôtels est, actuellement, un peu creux. "On doit avoir 6 ou 7 % d'occupation pour le mois de juillet mais c'est beaucoup trop tôt (...) mais on devrait déjà être à environ 40 % de remplissage", déplore Jennifer Boccara, directrice générale de l'hôtel Les Jardins du Faubourg. Frénésie à l'étranger Tout Paris fait le même constat : 6 % de remplissage en juillet, 7 % en août. Mais une interview d'Emmanuel Macron sur la télévision américaine, invitant les touristes vaccinés à venir, pourrait changer la donne. La compagnie Air France souhaite doubler ses activités cet été. Même constat du côté des tour operators américains. "Le téléphone n'arrête pas de sonner, on a du même du mal à répondre à toutes les demandes (...) ce sont des demandes pour la France et l'Italie" explique l'américain Éric Hrubant, PDG de Cire Travel. À Marseille, le groupe Logis Hôtel compte 45 % de réservations de touristes étrangers, principalement des pays limitrophes. Un rebond, mais 2021 sera tout de même une année bien moins active que d'habitude.