Tourisme : un “plan Marshall” à 18 milliards d’euros pour soutenir les restaurateurs

À l’approche de l’été, la survie du secteur du tourisme, qui dépend notamment de l’ouverture des bars et restaurants, est une des priorités économiques de l’exécutif. Autour de la table jeudi 14 mai au matin, aux côtés d’Édouard Philippe, pas moins de neuf ministres, en visioconférence avec les responsables de ce secteur à sauver. Le Premier ministre veut donner une perspective à un secteur sinistré, en particulier aux restaurateurs. Accès au chômage partiel jusqu’en septembre La date et les modalités de réouverture seront décidées le 25 mai. Des protocoles sanitaires qui inquiètent parfois les professionnels du secteur, soucieux de ne pouvoir servir autant de clients qu’ils le voudraient, en raison de la distanciation sociale. Pour soutenir tout le secteur, Édouard Philippe a promis un plan global de 18 milliards d’euros, avec notamment un accès au chômage partiel possible jusqu’au mois de septembre.