Tourisme : la montagne corse a la cote

·1 min de lecture
La montagne gagne du terrain en Corse.
La montagne gagne du terrain en Corse.

Une immensité de forêts de hêtre, de pins lariccio, de cascades sauvages et de sentiers escarpés avec vue imprenable sur la Méditerranée. Si les plages ensoleillées bordées d?eaux turquoise ont longtemps fait, à elles seules, la renommée de la Corse, dans l?île, l?été ne rime plus forcément avec mer et sable blanc. En dépit d?une saison estivale marquée par une reprise de la pandémie de Covid-19, le massif insulaire affiche une santé insolente. « L?été est loin d?être terminé, mais nous avons déjà battu le record historique de fréquentation », annonce d?emblée Jacques Costa, le président du parc naturel régional de Corse (PNRC).

À LIRE AUSSIEn Corse, les vaches sèment le chaos

Sur le GR20, mythique sentier de randonnée qui traverse l?île du nord au sud sur quelque 170 kilomètres à travers la montagne, le nombre de visiteurs a dépassé la barre des 100 000 le 31 juillet dernier. Depuis que la saison a débuté, fin mai, les treize refuges, qui sont autant de points d?étapes incontournables sur ce parcours, ne désemplissent pas. Les services du PNRC, qui gèrent ce sentier présenté comme l?un des plus redoutables d?Europe, se projettent sur une hausse de fréquentation de l?ordre de 25 % par rapport à 2019, année record en la matière.

« Une appétence plus forte pour le tourisme rural »

« Nous avons été surpris par cet attrait exceptionnel, explique Thibault Secondi, gardien du refuge d?Usciolu, adossé aux flancs de la montagne, à 1 750 mètres d?altitude sur les haute [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles