Tourisme mondial : 2 000 milliards de dollars de pertes en 2021

·1 min de lecture
Sur la plage du Créole Beach Hôtel, en Guadeloupe, les touristes se font rares.
Sur la plage du Créole Beach Hôtel, en Guadeloupe, les touristes se font rares.

Le secteur touristique mondial devrait encore perdre 2 000 milliards de dollars cette année sous l?effet des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, a annoncé l?Organisation mondiale du tourisme (OMT), lundi 29 novembre. Pour l?institution, la reprise de l?activité est « lente » et « fragile ».

Cette estimation, similaire aux pertes essuyées en 2020, survient alors que de nouvelles restrictions ont été prises, en particulier en Europe, pour faire face à une nouvelle vague de l?épidémie et que le variant Omicron, détecté pour la première fois en Afrique du Sud, se propage dans le monde entier. Ces dernières évolutions montrent que la situation est « totalement imprévisible » et que le secteur touristique n?est pas à l?abri d?aléas susceptibles de provoquer « d?énormes dégâts » économiques, a reconnu le secrétaire général de l?OMT, Zurab Pololikashvili, auprès de l?Agence France-Presse.

À LIRE AUSSIAttractivité territoriale ? Pourquoi ils aiment la France

« La crise du secteur touristique est historique »

Selon l?agence onusienne, les arrivées de touristes internationaux devraient ainsi rester cette année de 70 à 75 % inférieures à celles de l?avant-pandémie. Le secteur touristique, l?un des plus touchés par les conséquences du Covid-19, devrait essuyer de nouvelles pertes pharaoniques, évaluées à 2 000 milliards de dollars, soit 1 780 milliards d?euros, un niveau identique à celui de 2020. « La crise du secteur touristique est historique, mais le tourisme [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles