Tourisme : "Un fort rebond attendu quand la crise sanitaire sera atténuée"

·1 min de lecture

"L'envie et la volonté, voire le besoin et quasiment l'urgence de voyager se fait de plus en plus palpable", affirme Guillaume Rostand, directeur marketing du comparateur de voyages Liligo. Invité d'Europe 1, lundi, celui-ci a expliqué que les recherches de séjours augmentaient et diminuaient successivement au gré des annonces de confinement et déconfinement. Un "effet yoyo" qui dure depuis un an et qui, selon lui, annonce "un fort rebond du tourisme quand la crise sanitaire sera atténuée".

>> Retrouvez toutes les interviews en replay et en podcast ici

Incertitudes et réservations de dernière minute

"Ce qu'on observe, c'est qu'à chaque fois qu'il y a un relâchement des conditions et des restrictions, il y a un pic de la demande. Et dès qu'il y a des annonces et de nouvelles restrictions, les recherches ont tendance à retomber", explique Guillaume Rostand, qui note aujourd'hui un volume de réservation du même ordre que lors du premier confinement, en mars 2020, du fait de "l'incertitude" liée à la crise.

À plusieurs reprises, lors du premier déconfinement mais aussi dès lors que les mesures de restrictions ont été assouplies, le directeur marketing de Liligo évoque une augmentation des réservations de dernière minute. "Cela a été tout à fait notable l'été dernier ou après le mois de mai", dit-il. "Les touristes ont recommencé à chercher et on a observé un rapprochement des dates de réservation avec les dates de départ", poursuit-il, évoquant des réservations le mois même...


Lire la suite sur Europe1