Touraine : les châteaux endormis se préparent au retour des visiteurs

Le long de la Loire, les châteaux sont endormis, fermés et vidés de leurs visiteurs depuis plusieurs mois. Au château de Villandry (Indre-et-Loire), les lieux ne sont pas laissés à l’abandon : la brigade de jardiniers entretient tous les jours ses six jardins à la française, parfaitement dessinés. "La végétation continue à vivre, donc pour nous il y a toujours le même travail, et il faut que le travail soit fait. Notre objectif, c’est qu’en avril, on ait vraiment un beau jardin pour que les visiteurs viennent nous voir", espère Anthony Coué, le chef jardinier. La vie continue sur les réseaux sociaux Pour ne pas laisser mourir leur château, d’autres propriétaires ont choisi d’ouvrir leurs portes à des visiteurs très particuliers. Les trois salons du XIXe siècle du château d’Amboise (Indre-et-Loire) sont prêtés à Madame Augustine, couturière et créatrice de vêtements d’époques pour présenter sa nouvelle collection. Le responsable de la communication du château a contacté la jeune femme pour ce shooting. "L’idée, c’est que cette notoriété bénéficie à l’un et à l’autre, et sur les réseaux sociaux, on va pouvoir proposer des choses très sympathiques", estime Samuel Buchwalder. Pour garder le lien avec les visiteurs, des caméras ont été installées dans les jardins pour observer et partager la faune sauvage qui s’y épanouit.