Tour Triangle à Paris: enquête du parquet financier pour "favoritisme"

·2 min de lecture

Le parquet national financier (PNF) a ouvert en juin une enquête préliminaire sur des soupçons pour "favoritisme" et "recel de favoritisme" autour du projet de la Tour Triangle.

Le parquet national financier (PNF) a ouvert en juin une enquête préliminaire sur des soupçons pour "favoritisme" et "recel de favoritisme" autour du projet de la Tour Triangle, qui doit être construite à Paris, a indiqué lundi une source judiciaire, confirmant une information du Parisien.

Cette enquête vise précisément le contrat d'exploitation du Parc des expositions de la Porte de Versailles, situé dans le sud de la capitale. La maire LR du VIIe arrondissement de Paris Rachida Dati avait fait en juillet 2020 un signalement à la justice sur ce projet, qui suscite depuis des années de vives contestations, tandis que l'association Anticor avait déposé une plainte avec constitution de partie civile en février 2021.

Aussi bien Mme Dati qu'Anticor s'appuyaient sur un rapport de la chambre régionale des comptes d'Ile-de-France de juillet 2020 concernant le Parc des expositions.

La ville a résilié sa concession de manière anticipée

Ce rapport estimait que le projet de la Tour triangle, un édifice prévu pour faire 180 mètres de haut et 42 étages, avait été "inséré de façon critiquable dans l'enceinte du Parc des expositions de la porte de Versailles". En outre, pour réaliser ce projet, la ville de Paris a accepté d'indemniser le concessionnaire du parc des expositions, Viparis (filiale d'Unibail-Rodamco), à hauteur de 263 millions d'euros "pour un préjudice non démontré", a-t-elle également pointé.

La ville a certes résilié sa concession de manière anticipée, mais lui a attribué un nouveau contrat lui permettant de continuer à exploiter les installations. Ce contrat a été attribué "dans des conditions en partie contestables", souligne également le rapport.

Outre des délais de dépôt d'offre courts, compte tenu de la complexité(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles