Tour de France : victoire en solitaire de l'Allemand Nils Politt, Tadej Pogacar reste en jaune

·1 min de lecture

L'Allemand Nils Politt (Bora) a remporté la 12e étape du Tour de France à Nîmes jeudi, après avoir faussé compagnie à ses compagnons d'échappée à 12 kilomètres de l’arrivée. Tadej Pogacar a lui connu une journée sans problèmes et conserve le maillot jaune, au lendemain de la terrible double ascension du Mont Ventoux qui a laissé des traces dans le peloton. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

30 secondes d'avance sur ses deux premiers poursuivants

Politt s'est imposé pour la première fois dans le Tour, le jour de l'abandon du leader de son équipe Bora, le Slovaque Peter Sagan. L'Allemand, un solide rouleur qui s'est classé deuxième de la dernière édition de Paris-Roubaix (en 2019), a enlevé le deuxième succès de sa carrière, après une étape du Tour d'Allemagne 2018. Pour le gain de l'étape, Politt a devancé d'une trentaine de secondes l'Espagnol Imanol Erviti et l'Australien Harry Sweeny. Le Suisse Stefan Küng a pris la quatrième place.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles