Tour de France : et si on supprimait le classement général ?

·1 min de lecture
La domination sans partage de Tadej Pogacar a figé la course, encourageant les autres favoris à se résigner et défendre leur acquis dans le top 10.
La domination sans partage de Tadej Pogacar a figé la course, encourageant les autres favoris à se résigner et défendre leur acquis dans le top 10.

« Le top ten, ça n?existe pas », affirmait, lapidaire, Christian Laborde, au Point, en début de Tour de France. L?amoureux de la Grande Boucle regrettait la trop forte propension des coureurs à sacrifier le spectacle pour une placette. Pourtant, comme chaque année, la compétition des gagne-petit a pris le pas sur l?épopée, si chère au poète. Nombre de leaders se sont battus pour entrer dans le top 10 ? certains se sont même contentés de l?intégrer par des faits de course ?, puis ont cherché à y maintenir leur place, jouant la défense plutôt que l?attaque. Telle la satisfaction d?être septième, espérant tout au plus que le sixième, juste devant, défaille, et laisse sa place.

Cette politique du non-risque, renforcée par l?idée qu?il y a toujours plus à perdre qu?à gagner, empêche les grandes man?uvres en montagne et annihile ces combats qui ont fait la légende du Tour. Certains coureurs, coutumiers de la tendance, sont au c?ur des critiques. Ils empilent les top 10 de grands tours, qu?ils traversent dans l?anonymat, au point que l?on oublie qu?ils y participent. Notre mémoire efface tout aussi vite leur position, un ou deux ans après, tant cela importe peu.

Les invisibles du top 10

Cette année, pas moins de cinq coureurs du top 10 ont brillé par leur anonymat. Un s?est particulièrement distingué par sa discrétion : le cinquième, Wilco Kelderman. Sorte d?animatronique du peloton, le Néerlandais semble réglé mécaniquement en début d?étape pour ne jamais varier de [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles