Tour de France: Roglic, diminué, jette l'éponge avant la 15e étape

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Primoz Roglic, diminué par les blessures, s'est résolu à jeter l'éponge avant le départ de la 15e étape du Tour de France que mène son coéquipier danois Jonas Vingegaard, dimanche à Rodez.

Pour le Slovène (32 ans), les années se suivent et se ressemblent dans le Tour de France qui continue à lui échapper. Il avait dû quitter la course bien avant terme l'an dernier après une chute survenue dans la première semaine en Bretagne.

Cette fois, Roglic a chuté sur les pavés du Nord, lors de la 5e étape menant à Arenberg. Il a perdu du temps et son statut de coleader de l'équipe Jumbo qu'il partageait au départ de Copenhague avec Vingegaard, le dauphin du Slovène Tadej Pogacar en 2021.

Meurtri à une épaule et au bas du dos, Roglic s'est transformé en lieutenant dévoué dans les étapes alpestres, notamment dans l'étape du col du Granon qui a permis à Vingegaard de détrôner Pogacar. Il a reçu à plusieurs reprises les remerciements du nouveau maillot jaune, reconnaissant envers son aîné.

Les limites actuelles du Slovène sont réapparues samedi dans le départ ultrarapide de l'étape de Mende. Roglic a été distancé dès la première côte avant de réintégrer le peloton.

Réflexion faite, le coureur et l'encadrement de l'équipe ont abouti à la décision d'un départ anticipé.

- La Vuelta dans le viseur -

"Pour me permettre de soigner correctement mes blessures, nous avons décidé que je ne prendrais pas le départ aujourd'hui", a déclaré Roglic.

"Je suis fier de ma contribution au classement actuel et je suis convaincu que l'équipe réalisera nos ambitions jaunes et vertes. Merci à tous pour votre grand soutien", a-t-il ajouté sur twitter.

Son départ laisse l'équipe Jumbo à sept coureurs face à la formation UAE de Pogacar, réduite pour sa part à six éléments.

Roglic, quatrième de l'édition 2018, a cumulé les déceptions ensuite dans le Tour. S'il compte trois succès d'étape à son palmarès, il a surtout connu une immense désillusion en perdant le maillot jaune à la veille de l'arrivée en 2020, au profit de Pogacar, lors d'un contre-la-montre entré dans l'histoire.

Lauréat cette année de Paris-Nice puis du Dauphiné, dans lequel Vingegaard (2e) s'est mis à son service, Roglic est le triple vainqueur en titre du Tour d'Espagne qui devrait être maintenant son prochain grand objectif.

En cas de victoire, le champion olympique du contre-la-montre rejoindrait l'Espagnol Roberto Heras, qui détient le record des quatre victoires dans la Vuelta puisque la justice espagnole a validé l'une de ses victoires malgré un contrôle antidopage positif et des sanctions pour dopage.

jm/gf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles