Tour de France : pour Richard Virenque, "les coureurs français n'ont pas démérité"

·1 min de lecture

Le Tour de France millésime 2021 s'est conclu dimanche avec un résultat attendu : le deuxième sacre consécutif du Slovène Tadej Pogacar, l'un des grands favoris de l'épreuve. Bien que peu en réussite, les coureurs français ont pu se montrer à quelques reprises et notamment lors de la première étape en Bretagne remportée par le champion du monde Julian Alaphilippe. Richard Virenque, consultant pour Europe 1, dresse un bilan globalement positif pour le cyclisme français, malgré une seule victoire d'étape au total et la 8e place de Guillaume Martin, premier tricolore au classement général.

Julian Alaphilippe, d'abord au service de son équipe

Le Français le plus attendu a répondu présent d'entrée en s'adjugeant la première étape du Tour entre Brest et Landerneau (Finistère) et par la même occasion, le maillot jaune. Une tunique que Julian Alaphilippe a cédé très rapidement, dès le deuxième jour, au Néerlandais Mathieu van der Poel, petit-fils de Raymond Poulidor. "On aurait aimé avoir plus de victoires d'étape pour les Français, mais Julian Alaphilippe a fait le travail", réagit Richard Virenque au micro d'Europe 1. Pour l'ancien cycliste, le champion du monde français a d'abord joué pour son équipe, Deceuninck-Quick Step, ce qui l'a freiné dans la quête d'une deuxième victoire d'étape.

"Julian Alaphilippe s'est mis au service de son partenaire Mark Cavendish, il a tiré le peloton. Il l'a fait pour rassurer le Britannique. Derrière, il s'est mué en équipier. Julian Alaphilippe av...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles