Tour de France : ce qu'il faut savoir sur le protocole sanitaire autour de la course

·1 min de lecture

Cette année, le 108e Tour de France ne débutera pas par un huis clos. A Brest, d'où la course va s'élancer ce samedi, la foule sera bien présente pour le départ des 3.400 kilomètres qui seront parcourus en 21 étapes. Mais la Grande Boucle n'échappe pas pour autant à un protocole sanitaire afin de limiter les risques de propagation du coronavirus. Pour assister aux départs ou aux arrivées, certaines choses sont à savoir. Un dispositif de sécurité renforcé sera également mis en place pour protéger la santé des coureurs. Europe 1 fait le point. 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Un pass sanitaire aux départs et arrivées au moins jusqu'au 30 juin

Pour s'approcher au plus près des départs et des arrivées, il faudra d'abord être munis d'un pass sanitaire au moins jusqu'au 30 juin. "Pour être à l'arrivée ou au départ, au plus près de la ligne de départ ou d'arrivée, c'est-à-dire 200 mètres avant ou après, il faut un pass sanitaire, donc pouvoir justifier d'une vaccination complète, d'un test PCR négatif ou d'un test antigénique négatif", confirme le directeur de l’épreuve, Christian Prudhomme, au micro d'Europe 1.

A Brest, il sera "très facile de faire des tests antigéniques", assure le directeur du Tour de France. "Il y a une pharmacie place de la Liberté à Brest. Vingt minutes après, vous avez le résultat." Christian Prudhomme rappelle d'ailleurs que "ce sont les règles pour les quatre premiers jours". "Ensuite, on passe à la date du 30 juin et o...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles