Tour de France : Quatre mois avec sursis requis contre la spectatrice à la pancarte qui a causé une chute massive

·2 min de lecture

CYCLISME - La jeune femme de 31 ans a présenté des regrets pour son acte dangereux

La spectatrice à la pancarte « Allez Opi Omi » a dû répondre de ses actes ce jeudi. Celle qui avait provoqué une chute massive de coureurs du Tour de France en brandissant une pancarte à l’intention de ses grands-parents en juin dernier était jugée devant le tribunal correctionnel de Brest. Quatre mois de prison avec sursis ont été requis à son encontre. La substitute au procureur Solenn Briand a souligné devant le tribunal correctionnel de Brest que la prévenue, âgée de 31 ans, avait reconnu « la dangerosité de son comportement » et « présenté des regrets ».

Le jugement a été mis en délibéré au 9 décembre. La jeune femme encourt devant le tribunal correctionnel de Brest jusqu’à 15.000 euros d’amende et une peine d’un an emprisonnement. Vêtue d’un pantalon et d’un pull bleu marine, la jeune femme, sans emploi et sans casier judiciaire, avait fui les caméras à son arrivée au tribunal correctionnel. Son avocat Julien Bradmetz, qui a vainement réclamé le huis clos, a présenté sa cliente comme ayant « une personnalité fragile depuis de nombreuses années ». « Cette fragilité a été décuplée de sorte qu’aujourd’hui ma cliente vit un enfer », a-t-il souligné.

« Bêtise »

« Allez opi-omi ! » – papy-mamy en Allemand, sa grand-mère étant d’origine allemande – avait écrit la jeune femme en grosse(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Tour de France 2021: Parcours, coureurs, instances, matériel… Qui est le véritable fautif de toutes ces chutes ?
Tour de France 2022 : Les sprinteurs pas gâtés, un 14-Juillet à l’Alpe d’Huez et un chrono télégénique à Rocamadour… Revivez l’annonce du parcours en direct…
Tour de France 2021: La spectatrice qui a causé une chute massive en voulant passer à la télé a été arrêtée et placée en garde à vue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles