Tour de France : qu’est-ce que le mouvement Dernière rénovation, qui a interrompu la course ?

© AFP

Ce qu'il s'est passé. Mardi, à 38 kilomètres de l'arrivée de la 10e étape du Tour de France qui se disputait entre Morzine et Megève (Haute-Savoie), neuf personnes ont stoppé les coureurs pendant près d'un quart d'heure en s'asseyant sur la route et en déployant des fumigènes. La course a été interrompue jusqu'à l'évacuation des manifestants par les forces de l'ordre. Le mouvement « Dernière Rénovation » a revendiqué par un communiqué et sur les réseaux sociaux cette action.

Un mouvement écologiste qui alerte sur la rénovation thermique. Dernière rénovation s'inscrit dans « un mouvement international de résistance civile » qui vise à alerter, sous la forme d'un décompte en nombre de jours, contre le « désastre climatique en cours ». Le collectif réclame un changement immédiat de politique en commençant par la rénovation énergétique du bâtiment, afin d’« assurer la rénovation globale et performante du parc immobilier français d’ici à 2040 et élaborer un système de financement simple et progressif prenant en charge l’intégralité des travaux pour les propriétaires les plus modestes. » Sur son site Internet, ce mouvement présente ainsi ses membres comme des « citoyens et citoyennes » qui organisent une « campagne de résistance civile visant à obtenir une victoire politique sur la rénovation énergétique ». 

Fondé des anciens d’Extinction rébellion. Le collectif, fondé en février dernier, est issu d’Extinction rébellion, mouvement international de désobéissance civile , et a rej...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles