Tour de France : Pedersen impressionne au sprint, Vingegaard gère face à Pogacar

La treizième étape du Tour de France reliant Le Bourg d’Oisans à Saint-Etienne a été remporté par Mads Pedersen, au sprint. Présent dans l'échappé du jour, il a réussi à prendre le meilleur sur Hugo Houle et Fred Wright dans les derniers mètres pour remporter cette course longue de 192km. Au classement général, Jonas Vingegaard conserve son avance sur Tadej Pogacar.

Après deux étapes de haute montagne, le peloton avait rendez-vous avec des hauteurs plus abordables, notamment pour les sprinteurs. Longue de 192,6 km, cette étape dite de transition reliant le Bourg d'Oisans à Saint-Etienne, passant par trois cols de deuxième et troisième catégorie, pouvait correspondre à certains coureurs en souffrance ces deux derniers jours. Une route faussement plate, qui a mis plusieurs membres du peloton dans le rouge à l'instar de Caleb Ewan. Annoncé comme un vainqueur potentiel ce vendredi, le sprinteur australien a chuté. D'autres comme Peter Sagan n'avaient pas les jambes pour jouer la victoire, sous une chaleur accablante, environ 35 degrés au compteur.

Un groupe de sept à l'avant

En début d'étape, plusieurs coureurs ont essayé de former l'échappée du jour, notamment Peter Sagan, avant que le peloton ne décide de stopper cette tentative. Finalement, sept hommes ont réussi à distancer le peloton jaune : Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), Stefan Kung (Groupama-FDJ), Mattéo Jorgenson (Movistar) Fred Wright (Bahrain Victorious), Hugo Houle (Israël Premier-Tech), Mads Pedersen et Quinn Simmons…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com